Publié le 23 Avril 2013

Là où échoue les antibiotiques, certaines huiles essentielles très bactéricides réussissent à éliminer des bactéries comme le staphylocoque doré!

A savoir qu'une bactérie ne peut pas créer de résistance à une huile essentielle (HE). Etant donné la composition très vaste en molécules biochimiques d'une huile essentielle (par exemple la Rosa damascena peut contenir environ 500 principes actifs), il est donc impossible pour un microbe de "s'habituer" à une HE. De plus par rapport à un antibiotique qui détruit aussi bien les mauvaises que les bonnes bactéries, une HE ne s'attaquent qu'aux germes nocifs pour l'organisme.

Le pouvoir bactéricide d'une huile essentielle sur un germe donné est mesuré en laboratoire grâce à un aromatogramme. C'est l'équivalent de l'antibiogramme mais l'antibiotique est remplacé par une huile essentielle.

Rédigé par Elodie