Publié le 9 Juillet 2020

Je ne me sens bien qu'au Centre de mon Être, 

Ici je suis en lien avec mon Essentiel, 

Ici j'écoute ma Vibration Intérieure, 

Au centre de mon Être j'embrasse mes dualités, 

Je dis OUI à toutes les parties de mon Être, des plus sombres aux plus lumineuses. 

Je me Rassemble en un point, en trois mots : "AIMER CE QUI EST"

Au centre de mon Être nulle dispersion possible car je suis présente à ce qu'il se déroule en moi. Je suis à la fois observatrice et actrice de mon état intérieur. 

Tel une funambule j'ai appris, guidée par mon Grand Soi (la partie la plus élevée de mon Être), à trouver mon équilibre intérieur et à m'y installer. 

Chaque jour c'est ici que je m'invite, c'est un choix, une décision, je dirai presque de chaque instant. Toutefois j'aime aussi être dispersée car je fais l'expérience d'être en dehors de mon centre, j'en profite pour explorer des parties plus sombres de moi. C'est pour cela que j'ai toujours une lampe frontale :-) !

Et dans cette Rencontre j'apprends à "AIMER CE QUI EST ", je ne rejette plus rien dorénavant. Je fais de l'écologie personnelle : je recycle en transformant, en transcendant ce qui a besoin d'être élevé. Et je continue de Grandir. 

 

image pixabay

 

Au Centre de notre Être, nous nous occupons de nos affaires, de nos besoins, de nos blessures, tout en étant en relation avec l'autre, tout en nourrissant son biotope et son réseau. On le fait avec plus de justesse, dans un respect commun de qui nous sommes. Nous ne donnons pas plus que ce que nous avons, nous ne recevons pas plus que ce qui est nécessaire.

Ensemble dans l'Équilibre de la Vie.

Je vous Souhaite de Beaux moments de Rencontre avec Vous, 

Une Belle Connexion avec Votre Être et avec la Vie

 

Avec AmOur et JoiE 

Elodie

Ambassadrice pour une Reconnexion à Notre Essence

 

Si l'article vous touche, vous nourrit, vous inspire, faites-le voyager chez les personnes qui peuvent en avoir besoin heart Je vous glisse en dessous une vidéo complémentaire en lien avec cet article.

Rédigé par Elodie